Prof. Dr. Bernd Hallier: “Food Waste Management”
noiembrie 21, 2014
25th Anniversary of APC Romania, 25 February, 2015, InterContinental Hotel Bucharest
martie 1, 2015
Show all

Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, le 13 février 2002: L’efficacité de la politique de la concurrence”

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris a organisé le 13 février 2002 en partenariat avec le Conseil de la concurrence un colloque international sur le thème de L’efficacité de la politique de la concurrence, sous le signe de la célébration du 15e anniversaire du Conseil de la concurrence (à présent “l’Autorité de la concurrence” – créée par la loi de modernisation de l’économie no 2008-776 du 4 août 2008 – qui succède au Conseil de la concurrence, comme une autorité administrative indépendante, spécialisée dans l’analyse et la régulation du fonctionnement de la concurrence sur les marchés, pour la sauvegarde de l’ordre public économique). Ce très important colloque international a précédé le “Forum mondial de l’OCDE sur la concurrence” tenue à Paris les 14 et 15 février 2002 au siège de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), Paris, 2 rue André Pascal (http://www.oecd.org/officialdocuments/publicdisplaydocumentpdf/?cote=CCNM/GF/COMP/M(2002)1/ANN1&docLanguage=bi ).

Lors du colloque mentionné ci-dessus M. Laurent Fabius, Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, a fait une déclaration (http://www.minefi.gouv.fr, le 14 février 2002).

Le vif débat – modéré par des représentants éminents de la “famille internationale de la concurrence” comme M. Frédéric Jenny et M. Alexander Schaub – a été lancé par une question posée par M. Theodor Purcarea, le Président du Conseil de la concurrence de la Roumanie, question reflétée dans la prestigieuse “Gazette du Palais”, no. 26-28, 28 Janvier 2003.

Comme nous l’avons dit à d’autres occasions, au cœur de notre expérience humaine de base il existe la capacité de notre cerveau à préserver ou modifier nos souvenirs, qui sont transformés chaque fois que nous les revoyions. Permettez-nous de rappeler, dans ce contexte, quelques souvenirs de la période des années 1997-2003 d’un environnement interactif qui exerce une influence dynamique sur les idées et les pratiques reliées à la “famille internationale de la concurrence”:

– Invitation (après deux interventions au Séminaire organisé par ARPEJE) à participer le lundi, 8 décembre 1997, dans la Salle du Conseil de la Première Chambre Civile de la Cour de Cassation (5, Quai de L’Horloge, Paris 1er) à l’occasion du Séminaire organisé par l’Association pour le renouveau et la promotion des échanges juridiques internationaux (ARPEJE, Président M. Robert Badinter);

– Theodor Purcarea et Frédéric Jenny, Forum mondial sur la concurrence, OCDE, Paris, 2003;

– Letter from Alexander Schaub, Director General, Competition DG, European Commission, 2002, to Theodor Purcarea;

– International Competition Network (ICN), Advocacy and Competition Policy, Report prepared by the Advocacy Working Group, ICN’s Conference, Naples, Italy, 2002;

– Letter from the President of International Competition Network, Konrad von Finkenstein (September 18, 2003) to Theodor Purcarea;

– Letter from the European Commissioner Mario Monti (No. D 001049, November 6, 2002) to Theodor Purcarea;

– Theodor Purcarea and European Commissioner Mario Monti;

– Letter from the UNCTAD Head of Competition & Consumer Policy Branch, Philippe Brussick (2002, Geneve) to Theodor Purcarea;

– Theodor Purcarea speaking at the opening ceremony of KFTC, OECD, and UNCTAD Forum on Competition Policy, Seoul, 2002;

– Letter from Director General Philip Lowe, DG Competition, European Commission (D 007133, 23.12.2003) to Theodor Purcarea.